mardi 3 juillet 2018

Porte-clefs


Hé bien voilà, c'est déjà la fin de l'année scolaire ! il me semble que celle-ci est passée à toute allure ! 

J'ai la satisfaction d'avoir vu mes Lutins continuer à grandir et s'épanouir dans leurs classes, et j'espère qu'à la rentrée prochaine, ils seront aussi heureux que cette année.

C'est à présent le moment des bulletins scolaires qui rendent fiers tout le monde, des petites fêtes dans les classes, des voyages de fin d'année, et bientôt, des au revoir.

Les enseignantes ayant globalement été super, on peut le dire, je trouve qu'elles méritent des attentions spéciales. Alors pour compléter mon cadeau principal en provenance de L'Occitane, j'ai confectionné des porte-clefs, qu'on peut aussi utiliser comme bijou de sac; c'est au choix.



 



J'ai confectionné ces porte-clefs tout simplement avec ruban, boutons, perles, breloques, et bobines de bois recouvertes de tissu autocollant. 
Des anneaux en forme d'étoile complètent le tout et renforcent l'accent féminin.








Comme Petit Lutin était dans la classe des Chats, j'ai aussi fait un porte-clefs sur ce thème avec feutrine, tissu Tilda appliqué, ruban et boutons.
























Tout cela est simple à réaliser et je trouve le résultat très gai.
J'espère qu'ils feront mouche !





Avec un sac, c'est sympa aussi, qu'en dites-vous ?





Je vous souhaite un très bel été, généreux en soleil, détente et légèreté.


jeudi 21 juin 2018

Dans la vie, il y a des cactus...



...et ce n'est pas forcément un problème !

C'est un thème que j'ai déjà traité auparavant, et que j'aime toujours autant.

Il y a (vraiment) très longtemps de cela, j'avais brodé une composition au point de croix. Il faudra que je vous la montre. Je ne le l'ai pas ici. Mais je vais tâcher de la prendre en photo dès que je pourrai.

Et puis il y a mes trompe-l’œil


Ceux-là, tous le monde les adore, ils ont rencontré un succès incroyable (et inattendu pour moi) ! 
Si vous vous amusez à taper "cactus tissu" dans Google ou Pinterest, vous tomberez tout de suite dessus; et ils sont très souvent "épinglés" par les internautes en quête d'inspiration (Petit moment de fierté 😎)

Je les avais réalisés en feutrine, et cela apportait beaucoup au côté réaliste. Mais je m'étais toujours dit qu'il faudrait absolument que j'en fasse d'autres en très jolis tissus imprimés, pour un effet différent, plus raffiné voire poétique.  

Et en fin de compte, j'ai pensé que si je souhaitais partir sur quelque chose de délicat, une composition en appliqués serait très adaptée. En plus, je dois l'avouer, j'adore faire ça ! Il y a une part de créativité dans ce genre d'ouvrage, qui me comble pleinement. 
Je me régale de choisir les tissus, les petits accessoires (perles, boutons,etc), qui rendront mes sujets uniques et embellis; de mettre en scène tous mes éléments... C'est un peu comme peindre un tableau finalement.


Le seul inconvénient, c'est que j'ai du mal à leur rendre grâce avec mes photos.
Il y a beaucoup de détails que vous ne pouvez pas appréhender avec un plan large, et les couleurs ne sont pas parfaitement restituées. L'ensemble est beaucoup plus lumineux que ce que vous voyez là.

Bon, alors zoomons sur les éléments, vous vous rendrez sûrement mieux compte :

Le premier cactus est réalisé en tissu Tilda, avec de petits fleurs en feutrine rose. Le pot est décoré d'un croquet beige.

Le deuxième est en tissu Liberty, avec une fleur en organza. Le pot est orné d'un ruban rose pâle.
J'ai souhaité créer un petit matelassage à l'aide d'un molleton fin, pour donner du relief au cactus.
Celui-ci est en tissu Tilda et j'ai récupéré les petites boules d'un ruban à pompons pour créer la fleur. J'ai ajouté de minuscules perles de rocailles jaunes pour créer du contraste et imiter des pistils.
Je ne me souviens plus de la marque de ce tissu vert clair. En tout cas il donne un côté très frais à ce cactus mexicain. Je l'ai rehaussé de perles rouges grenat. La photo ne permet pas de voir comme elles réfléchissent la lumière, mais elles sont d'un beau rouge profond avec un effet particulier, qui donne un très beau résultat.

Ce dernier spécimen est en tissu Tilda, avec un bouton en guise de fleur. Le pot est rehaussé de sequins argentés et de rocailles vert clair.

Le papillon est en tissu Liberty, et brodé de fil cuivré. Les ailes ne sont pas cousues sur le support, ce qui insinue l'idée que le papillon vole vraiment et lui donne du relief. Le mouvement est matérialisé par quelques points en fil de couture (pour la finesse) gris anthracite.
Pour les ailes j'ai utilisé deux pans de tissu jaune, collés envers contre envers grâce à de la viseline thermocollante double face. Le motif est donc identique sur le recto et le verso.

Pour une fois, je n'ai pas fait mes appliqués de la même façon : j'ai tout cousu à la machine, au point droit et au point zigzag (habituellement je couds les appliqués à la main).
Je suis partie initialement sur un point de bourdon (point zigzag très serré), mais ne cherchez pas, vous n'en trouverez pas (plus !) ! Je ne maîtrise pas encore suffisamment la technique pour être à même de produire un résultat propre - ou en tout cas, qui me satisfasse -  c'est aussi bête que ça ! (merci le découd'vite !). Mais je trouve qu'au final c'est plus léger ainsi visuellement, alors pas de regret !
Les éléments sont tous découpés sans marge et appliqués tels quels (d'habitude je retourne la marge ou je crée mes éléments à partir de 2 couches de tissu cousues entre elles, pour obtenir une bordure nette et sans fils). 
Ici, sur les bordures le tissu s'effiloche un peu parfois, mais s'agissant de cactus (censés être poilus ou piquants), ce petit travers ne m'a paru gênant.
Tout est appliqué sur un lin écru.

Voilà, j'espère que cela vous plaît !

Dans la vie, il y a de jolis cactus...





mercredi 23 mai 2018

Ecureuil et lièvre Tilda



De temps en temps, les Lutins me demandent quel est mon animal préféré. 
On sait que Petit Lutin est victime (consentante) d'une sorte de Pingouinmania, tandis que Grand Lutin éprouve une tendresse particulière pour les lapins.

Pour ma part, je leur réponds invariablement que j'aime tout spécialement les animaux de la forêt : Les vifs écureuils, les sages hiboux, les hérissons tout tendres sous leurs piquants, les doux lapins pleins d'espièglerie, les petits oiseaux joyeux ou les élégantes biches.

Là où j'habite, j'ai beaucoup de chance, car il y a des parcs où l'on peut se promener parmi les biches ou observer de magnifiques spécimens de chouettes et hiboux. 

Et puis nous ne manquons pas de forêts ! Il m'est arrivé plusieurs fois d'y apercevoir une biche passer en travers de mon chemin avec autant de rapidité que de grâce ! Cela m'a toujours semblé irréel !
Et nos promenades se font au son des papotages soutenus et charmants des petits oiseaux.
 
Il y a également un endroit où je vais souvent en vacances, où les écureuils batifolent d'un arbre à l'autre. De vrais voltigeurs ! 
Allongée sur mon hamac, j'entends aussi leurs "Schkoumpfs" quand il mangent des glands pendant que je me prélasse ! 😉


Et le soir, s'il nous prend l'envie de veiller dans le jardin, nous entendons le remue-ménage des hérissons qui sortent se nourrir et font bruyamment bruisser les feuilles sur leur passage. 
C'est un spectacle des plus attendrissants, dès que nous les repérons, car ils aiment leur discrétion, et se trouvent tout intimidés de nous rencontrer!

Tiens ! Je repense aussi à ce très jeune écureuil complètement déjanté qui était né dans ce jardin une année. 
Nous l'avions repéré car il n'était pas comme les autres : Son jeune âge le rendait totalement intrépide (voire carrément fou-fou !) et peu craintif des humains. 
Nous l'avions surpris plusieurs fois dans des situations invraisemblables qu'il maîtrisait plus ou moins, où il s'était fourré à ses risques et périls ! 
Le pompon fut atteint lorsqu'il atterrit un jour... dans la cheminée ! Il avait glissé dans le conduit et se retrouva prisonnier de l'insert !!! Heureusement, mon mari avait réussi à le capturer sans lui faire de mal et à le relâcher dans le jardin avant qu'il ne s'échappe ! 
J'ose à peine imaginer ce que cela aurait donné si, dans la panique, ce petit zouzou avait réussi à se libérer ! Il aurait sauté frénétiquement aux quatre coins du séjour et aurait créé un mémorable chaos, à coup sûr !

Alors j'ai envie de dire que j'ai un petit faible pour les écureuils; ce qui m'a donné l'idée de réaliser le récent modèle Tilda. 
J'ai renoncé à me lancer dans la version patchwork d'origine, et j'ai opté à la place pour un spécimen en polaire très douce. Les yeux sont juste brodés.

Cela en fait un doudou de choix que les Lutins ont adoré ! Ils l'ont baptisé "Noisette" et... lui font faire plein de batailles avec sa queue ! 😀


Dans la foulée, j'ai aussi confectionné le lièvre Tilda pour Grand Lutin; en polaire à nouveau. 



Il fait moins "doudou" que l'écureuil, à cause sa forme très élancée. C'est plutôt un coussin décoratif, qui a beaucoup plu à Grand Lutin. 
Mais il fait moins de batailles 😉